Loading...

Chirurgie des oreilles décollées

Home/Chirurgie du visage/Chirurgie des oreilles décollées
Chirurgie des oreilles décollées 2017-05-26T17:57:02+00:00

Principe :

Une otoplastie a pour objectif de corriger deux malformations le plus souvent associées à des degrés variables que sont : l’orientation en avant du pavillon et le défaut du pli de l’oreille.

L’intervention de chirurgie des oreilles décollées consiste à remodeler le cartilage, de façon à obtenir des oreilles “recollées”, symétriques et d’aspect naturel.

Indication chirurgicale :

L’otoplastie, peut être pratiquée à partir de l’âge de 7 ans dès lors que l’enfant se plaint de son aspect et en souffre. Elle peut également être réalisée chez l’adulte. Pour des raisons d’évolution cicatricielle, il convient d’éviter la puberté (12-18 ans) pour pratiquer cette intervention de chirurgie esthétique du visage.

Intervention :

L’opération s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale chez l’adulte et sous anesthésie générale chez le jeune enfant. Elle dure en moyenne 45 minutes et est réalisée en ambulatoire.

L’incision est placée dans le sillon rétro-auriculaire (pli naturel situé derrière l’oreille). Le défaut d’ourlet de l’oreille est corrigé par plicature du cartilage. La mauvaise position de la partie moyenne de l’oreille (conque) et parfois son hypertrophie sont également corrigées. En fin d’intervention, un bandage élastique est confectionné pour maintenir les oreilles en bonne position.

Suites opératoires habituelles :

Le pansement sera remplacé après 48 heures par un pansement plus léger. Le port d’un bandeau de contention et de protection (type bandeau de tennis) est conseillé, jour et nuit, pendant 15 jours. Il faut éviter toute activité physique avec risque de contact pendant 1 mois.

Les suites opératoires d’une otoplastie sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. Un gonflement (œdème) est fréquent masquant les reliefs des oreilles. Des ecchymoses (bleus) peuvent apparaître.

L’exposition au grand froid est déconseillée pendant au moins deux mois compte tenu du risque de gelures du fait de la diminution transitoire de la sensibilité des oreilles.

Un délai de 1 à 2 mois est nécessaire pour apprécier le résultat final (disparition de l’œdème). Les résultats sont le plus souvent définitifs.

Complications envisageables :

  • Un hématome peut nécessiter un geste d’évacuation.
  • L’infection, très rare, est cependant grave en cas d’atteinte du cartilage de l’oreille (chondrite) avec le risque de nécrose de celui-ci.
  • Une nécrose cutanée à la face antérieure du pavillon, en regard d’un relief cartilagineux, est exceptionnelle, mais elle peut être responsable d’un retard de cicatrisation.
  • Des imperfections localisées peuvent être observées : légère asymétrie des 2 oreilles, petites irrégularités de relief ou plicature un peu trop saillante.
  • Il est possible que les cicatrices aient une évolution défavorable avec la survenue de cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes nécessitant des traitements locaux spécifiques.
  • Une récidive du décollement (en principe partielle) peut éventuellement survenir à moyen terme, pouvant alors nécessiter une petite réintervention.

Source : Dr Mathieu Piquet – Mise à jour le 15/03/17