Loading...

Chirurgie des paupières

//Chirurgie des paupières
Chirurgie des paupières2017-05-26T17:51:00+00:00

Principe :

Les paupières supérieures s’affaissent avec le temps et donnent un aspect triste au regard. Une blépharoplastie (chirurgie des paupières) vise à corriger ces disgrâces, de façon durable, en supprimant les excès cutanés et musculaires pour ouvrir le regard et lui redonner toute sa séduction.

Des poches sous les yeux se forment sous une peau fine et fripée. Sous ces poches, se creusent progressivement des cernes. L’intervention consiste à supprimer ces protrusions graisseuses pour retrouver un regard mobile, vif et expressif.

Projet thérapeutique :

Au cours de votre première consultation de chirurgie esthétique, nous déterminerons en fonction de votre visage et de vos désirs : le type de disgrâces en cause (excès de peau et/ou hernies de graisse), le type de correction à apporter et la nécessité ou non d’y associer d’autres gestes opératoires comme un lifting cervico-facial. En effet, l’approche d’un visage doit se faire dans son ensemble.

Un examen ophtalmologique spécialisé est systématiquement demandé en complément afin de dépister une éventuelle pathologie oculaire ou un syndrome sec.

Intervention :

L’opération s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale, parfois sous anesthésie générale (pour les 4 paupières ou en cas d’abord transconjonctivale). Elle dure entre 45 minutes et une heure et demie, elle est réalisée en ambulatoire.

Pour les paupières supérieures, l’anomalie principale est un excès cutané formant un repli plus ou moins marqué, associé ou non à une hernie graisseuse interne. Il est réalisé une exérèse de peau et de muscle orbiculaire pour placer la cicatrice dans le pli palpébral supérieur et une ride de la patte d’oie.

Pour les paupières inférieures, l’anomalie principale est la présence de hernies graisseuses (poches sous les yeux) parfois associées à un excès cutané. En l’absence d’excès cutané, on pratique un abord par la conjonctive pour extraire les poches graisseuses, il n’y a alors aucune cicatrice. S’il est indiqué de retirer de la peau, on pratique alors une voie d’abord sous les cils se prolongeant dans une ride de la patte d’oie.

chirurgie des paupieres sur aix en provenceexcès cutané des paupières supérieures traité par une blépharoplastie supérieure aix en provencepoches graisseuses des paupières inférieures traités par une blépharoplastie inférieure (voie conjonctivale) à aix en provence

Suites opératoires habituelles :

Un pansement occlusif au sérum froid est réalisé en fin d’intervention. Il permet de diminuer le gonflement initial et sera retiré au bout d’une heure et demie.

Il n’y a pas de véritables douleurs, mais un certain inconfort avec une légère irritation des yeux, calmée par l’utilisation de collyres ophtalmiques. On observe parfois durant les premiers jours une impossibilité de fermer totalement les paupières. Il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent la première semaine.

Les fils sont retirés le 6e jour après l’intervention, le maquillage est alors autorisé. Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat final (disparition de l’œdème). Les résultats sont le plus souvent définitifs.

excès cutané des paupières inférieures traités par une blépharoplastie inférieure (voie cutanée) suite opération aix

Complications envisageables :

  • Un hématome peut nécessiter un geste d’évacuation.
  • L’infection est très rare et facile à traiter. Une simple conjonctivite est prévenue par les collyres.
  • Des kystes épidermiques peuvent apparaître le long des cicatrices. Ils s’éliminent souvent spontanément, sinon ils sont faciles à enlever et ne compromettent pas la qualité du résultat final.
  • Des troubles de la sécrétion des larmes peuvent être observés : un « syndrome d’œil sec » vient parfois décompenser un déficit en larmes préexistant (sensation de sable dans les yeux).
  • Complications exceptionnelles  : lésions de la surface oculaire, chémosis (œdème de la conjonctive), ptosis (difficulté à ouvrir complètement la paupière), lagophtalmie (impossibilité de fermer complètement la paupière), ectropion ou « œil rond » (rétraction vers le bas de la paupière inférieure).
Chirurgie des paupières sur aix en provence

Source : Dr Mathieu Piquet – Mise à jour le 15/03/17